Please reload

Posts récents

THY-LE-CHATEAU - MOUSTIER A : 0-2

21.02.2017

Nouveau dimanche et nouveau match pour notre équipe. Un déplacement à Walcourt ou Thy-le-Château ou… Enfin un déplacement… L’équipe adverse n’a plus vraiment d’importance vu qu’à la fin, c’est toujours Moustier qui gagne…

 

Arrivée des joueurs dans le vestiaire. Discussion de décompression pour tous, on chambre encore certains joueurs pour diverses raisons (faiblesse de la semaine, faiblesse de toujours,… bref équipe de jeannette). 

 

14 heures, le coach prend la parole et donne l’équipe. Pas de surprise, un  3–truc–2.

Pour une fois, les consignes commencent avec les attaquants, juste le temps de faire des petits rappels…

 

« Devant, Manu et Louis, Manu essaie de marquer car la semaine passée ce n’était pas terrible, Louis, pareil car… ben il est temps de débloquer ton compteur but, tu joues devant bordel… » Le ton est donné, le coach n’a pas encore digéré les loupés de la semaine précédente.

 

Juste derrière, François. Toujours pas de Guillaume… Une bonne prestation deux matchs avant et depuis, disparition du onze de base…

 

Les deux sentinelles F-X (non il n’est pas blessé) et Yassine juste en dessous et sur les ailes Capi, pour son jeu alléchant et tout en finesse d’un côté et Mohamed, pour son explosivité, sa puissance et son physique… C’était peut-être l’inverse, je ne sais plus vraiment… Momo parle trop et j’en perds le fil.

 

Devant Marco, qui se retrouve dans les buts (oui oui, on en met toujours un, qui sait sur un malentendu…) un trio composé de Flo, Arnaud et Thomas.

À ce moment, tout le monde se regarde… pas de Flo dans le vestiaire… Le coach ne sait plus s’il l’a convoqué (alcool ???) donc petit coup de fil…

 

Allo, Flo ? 

Oui ? 

Ben, t’es où ? 

Je vous attends sur le terrain de Walcourt, il est temps d’arriver les gars on joue dans une heure ! 

Flo, le match c’est à Thy-le-Château ! 

Ah merde me disait aussi que ca commençait à faire tard tout seul, j’arrive… 

 

Ouf, problème réglé et coach content… « Je peux continuer à boire un verre, je ne perds pas la boule… merde j’ai dis ca tout haut ? »

 

Dernière consigne pour Arnaud : attention terrain dégueulasse, ne commence pas à nous faire une chevauchée… Non, tracasse nous dit Arnaud, mon c..  pense le reste de l’équipe.

 

Soit, il est temps de monter sur le terrain et s’échauffer.

 

14h30, Moustier est au complet sur le terrain et Fabian nous sors une nouvelle carte de sa manche… « Les gars, on va faire semblant de pas vouloir jouer, question de bluffer un peu. » Belle technique pour s’immiscer près du coach de Thy et choper leur tactique…

 

« Les gars hésitent vu le terrain mais on va quand même jouer, sauf si vous me promettez de refaire entièrement la surface du terrain pour dans deux semaines… Ce n’est pas parce que vous jouer au football comme des c… qu’on doit faire de même… »

 

Le coach adverse signale que ce ne sera pas possible, donc on joue.

 

Retour du Zim qui nous signale un 4-4-2 adverse ainsi qu’un esprit revanchard et conquérant de l’adversaire. L’entame de match risque d’être difficile…

 

15 heures, c’est parti. L’arbitre — qui a pris 10 ans depuis la semaine passée — donne le coup d’envoi.

 

Tout de suite nous sentons le pressing adverse et sommes acculés de toutes parts… Un goal peut tomber à n’importe quel moment contre nous… Une défense qui prend l’eau, un milieu de terrain inexistant, une attaque… Y’a des attaquants aujourd’hui ?

 

Je déconne, 4 minutes et deux avertissements au gardien plus tard, notre Louis, piqué au vif par les consignes d’avant-match, reprend d’une somptueuse tête croisée un superbe centre venu de la droite et donné par Capi après une construction en triangle magnifique… Un but de professionnels…

 

Encore 5 minutes d’attente et Louis, de nouveau, suit un ballon relâché par le gardien adverse pour planter un second but. La messe est dite.

 

Nous nous contentons ensuite de faire circuler le ballon et de donner une leçon de football collectif à l’adversaire. Des joueurs sur vitaminés et qui mettent un point d’honneur à mettre en pratique les exercices de la semaine.

 

Au final, 15h45, 2-0 est le score à la mi-temps. Thy, qui était pourtant chaud bouillant avant le match… rentre au vestiaire une nouvelle fois impuissant.

 

Début de seconde période, nous défendons dans la partie dégradée du terrain. On sent que cela est plus compliqué de repartir au sol et le jeu perd un peu de sa qualité pendant le premier quart d’heure. Arnaud doit nous faire quelques recoupements dont il a le secret et se sacrifie à sa tache défensive… Il est à deux doigts de se casser le nez sur une tête au ras du sol, geste ô combien difficile mais superbement effectué. Quoi qu’il arrive, tout est fait avec classe chez lui. Pas étonnant qu’il lui arrive de ne pas repartir seul du foot…

 

Nous reprenons ensuite le fil du match sans parvenir à conclure… 

 

On notera une nouvelle fois un énorme fair play de notre part avec un pénalty une nouvelle fois rendu par Yassine et notre Arnaud qui, seul face au but, place le ballon à côté pour… rien en fait mais on pouvait pas rater l’occasion d’en parler… (on te la doit bien celle-là).

 

Score final, 2-0 pour Moustier… Encore 8 victoires pour nous et on y sera.

 

COME ON MOUSTIER

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload